AccueilSantéSaint-Nectaire et grossesse : peut-on en manger enceinte ?

Saint-Nectaire et grossesse : peut-on en manger enceinte ?

Lors d’une grossesse, des bouleversements physiquement ainsi que dans les habitudes de la femme surviennent. il y a certaines pratiques que les femmes enceintes doivent cesser de faire. L’alimentation est prise en compte dans ces habitudes à changer ou à modifier pour la bonne santé de l’enfant qu’elle porte.

Puisque que désormais, elle porte la vie, le droit de manger ce que bon lui semble sera exercé différemment. Plusieurs femmes vont se demander ce qu’elles peuvent ou non manger durant cette période. La consommation du fromage, notamment le Saint-Nectaire, fait partie des préoccupations alimentaires des futures mamans.

Le Saint-Nectaire : qu’est-ce que c’est ?

Le fromage se répartit en plusieurs catégories selon le type de lait utilisé pour sa fabrication. Il existe Des fromages au lait :

  • Cuit ;
  • Cru ;
  • Pasteurisé.

Le Saint-Nectaire appartient à la petite famille des fromages au lait pasteurisé. Il n’est pas proscrit de consommer du Saint-Nectaire enceinte. Rappelons que le fromage est une ressource précieuse en calcium pour la femme en état de grossesse.

De plus, le calcium est primordial pour la formation du squelette et des dents du fœtus. Elle doit en consommer durant ces neuf mois de gestation. Par contre, il faut faire une différence entre les fromages qui sont consommables par une femme enceinte et ceux qui ne le sont pas.

Manger du Saint-Nectaire enceinte est recommandé à condition de vérifier si ce dernier a été fait avec du lait pasteurisé et de retirer la croûte qui la recouvre. Les procédés de chauffage et de pasteurisation du lait ont été effectués pendant la fabrication de ce fromage. Étapes au cours desquels la bactérie Listéria sont bien évidemment détruites.

Les fromages à pâte pressée cuite, ceux fondus ou à tartiner et ceux au lait pasteurisé sont vivement conseillés aux femmes enceinte. Le Saint-Nectaire est quant à lui un fromage à pâte pressée non cuite, mais le fait qu’il soit fait avec du lait pasteurisé rééquilibre le tout.

Pour celles qui hésitent encore à manger du Saint-Nectaire en étant enceinte alors qu’habituellement, elles aiment ça, il est possible de le cuire. Trente minutes durant et dans un four à 70 °C, le fromage sera débarrassé de toutes bactéries potentielles. Il faudra qu’il soit bien cuit, hyper chaud, comme la raclette. En plus, ça fait un fromage tout chaud qui n’attendra plus qu’à être consommé.

Lorsque des doutes existent concernant la cuisson du fromage, il est préférable de ne pas en consommer. Cela évitera les interrogations par la suite.

Consommer du Saint-Nectaire pendant la grossesse est possible à condition d’être prudente !

choisir saint nectaire

Une femme ne peut pas manger du Saint-Nectaire en étant enceinte ?

Pour le bien-être de la mère et de celui de l’enfant, il faut faire attention à certaines maladies (toxoplasmose, listériose, salmonellose) qui pourraient survenir suite à la consommation du Saint-Nectaire en étant enceinte.

La listériose

La listéria ou plus exactement Listeria Monocytogenes est une bactérie qui est présente dans les laits crus. Cette dernière provoque une maladie très dangereuse pour le fœtus. Cette maladie est appelée la Listériose.

C’est une maladie qui n’a pas trop d’impacts sur la femme en état de grossesse. Lorsque le fromage non cuit est ingéré par la future mère, la bactérie va se développer et sera parfois transmise au fœtus.

La listériose, une fois développée, va engendrer une infection néonatale, un accouchement prématuré, un fœtus non viable, une fausse couche… La femme enceinte fait partie des populations sensibles à cette affection. Voilà l’une des raisons pour lesquelles il ne faut pas en manger étant enceinte !

La listéria prolifère principalement dans le fromage au lait cru (le fromage non cuit). Pour éviter toute possibilité de contact ou de contamination par la bactérie, il est judicieux de ne pas toucher au fromage Saint-Nectaire pendant la grossesse.

La toxoplasmose

C’est une maladie chronique due à un parasite du chat nommé toxoplasme. Le parasite peut se trouver sur le Saint-Nectaire mal cuit, cru ou sur les mains souillées (après avoir caressé votre chat par exemple) et ainsi contaminer la mère et l’enfant. On parlera de toxoplasmose congénitale. Elle n’est pas contagieuse.

L’infection se fait suite à l’ingestion d’aliments (Saint-Nectaire) déjà contaminés ou par les mains souillées. La toxoplasmose est ordinairement bénigne. Pourtant, cette infection implique des conséquences graves chez les femmes enceintes, car la maladie peut s’avérer dangereuse pour le bébé.

Même si les formes graves à la naissance sont rares, cette affection peut créer des lésions au niveau de l’œil (rétine), du cerveau et entrainer rarement une fausse couche.

Les signes de la maladie ne sont généralement pas ressentis. Mais lorsqu’ils apparaissent, ils sont semblables à ceux de la fièvre (les douleurs corporelles, la fièvre, les céphalées, la fatigue). Votre chat peut être un réservoir potentiel du toxoplasme.

Prendre des précautions d’hygiène après chaque contact avec votre animal et surtout sa litière, préserve de la toxoplasmose. Rappelons que le parasite ne résiste pas à une forte chaleur ou à une congélation de plus de trois jours. Mais même malgré cela, il est préférable d’éviter toute consommation du Saint-Nectaire enceinte.

La salmonellose

Infection à bactérie du genre salmonella, est très connue dans la consommation de produits laitiers, donc du fromage. La majorité des cas de cette maladie résultent de la contamination alimentaire (lait, charcuterie, fromage et autres).

saint nectaire et pain

Lorsqu’une femme mange du Saint-Nectaire en étant enceinte, l’infection à la salmonella peut conduire à une forme plus sévère de la maladie, notamment avec le passage de l’agent pathogène dans le sang.

La santé du fœtus est menacée. Il s’ensuivra des contractions et parfois même un accouchement prématuré dans les cas graves. Pour cela, il est primordial de se prémunir contre cette maladie pendant la grossesse et rapidement la traiter si les symptômes suivants se déclarent :

  • Diarrhées ;
  • Vomissements ;
  • Douleurs abdominales ;
  • Forte fièvre.

Les mesures de prévention face à la salmonellose sont identiques à celles conseillées contre la listériose et la toxoplasmose parce que les trois agents pathogènes peuvent se retrouver dans l’alimentation.

Pour éviter toute possibilité de contracter l’une de ces maladies, il vaut mieux NE PAS MANGER DU Saint-Nectaire PENDANT LA GROSSESSE.

Que faire si on en consomme malencontreusement ?

Il peut arriver d’en manger par erreur. Dans ce cas, il est normal d’être anxieuse au vu des maladies qui pourraient advenir. l’important est de ne pas céder à la panique. Si le fromage a été convenablement chauffé, la bactérie listéria a certainement été tuée pendant la cuisson et il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

D’un autre côté, si le Saint-Nectaire n’était pas suffisamment chaud, il est recommandé d’attendre pour voir si les symptômes de la listériose feront surface.

Si, dans les deux mois suivants la consommation du Saint-Nectaire, des signes cliniques semblables à la grippe (céphalées ou fièvre) surviennent, il importe de se faire consulter.

Le médecin généraliste chargé de votre consultation devra exiger une prise de sang pour vérifier la présence de la listéria ou de la toxoplasmose dans votre organisme. S’il s’avère que l’une de ces deux maladies est belle et bien présente, un traitement antibiotique sera prescrit.

Les amatrices de fromages, notamment le Saint-Nectaire, s’exposent à de nombreux risques de maladies. Ces risques sont d’autant plus élevés lorsqu’elles sont en état de grossesse, car elles deviennent vulnérables. Il est possible sous certaines conditions de consommer du Saint-Nectaire même s’il vaut mieux éviter pour se protéger et protéger son bébé.

━ Articles populaires

━━━━ Articles dans la même catégorie