AccueilAnimauxPourquoi les œufs de merle sont bleus ?

Pourquoi les œufs de merle sont bleus ?

Des belles couleurs naturelles s’illuminent au printemps. Du ballet des fleurs des arbres aux sublimes couleurs roses des tulipes. La magie de ce monde tout en couleur se laisse percevoir aussi au niveau des œufs de merle. Ils sont bleus et suscitent la curiosité de plus d’un.

Pourquoi ? Les pigments sont programmés par couleur et cette dernière est déposée dans les glands de la coquille. Le pigment qui engendre le bleu des œufs de merle est la biliverdine.

Comment s’explique la couleur bleue des œufs de merle ?

Différente des autres coquilles d’œufs d’oiseaux, la couleur bleue de la coquille des œufs de merle a une explication scientifique. La couleur d’une coquille est prédéfinie ou programmée par les pigments spécifiques déposés dans les glandes de la coquille. Cette glande chez le merle est comparable à l’utérus chez les mammifères.

On la retrouve tout juste à proximité de la partie extrême de l’oviducte. Elle est placée avant le cloaque et joue un rôle très important dans la formation de la coquille qui a lieu tout juste avant chaque ponte.

La biliverdine est le pigment biliaire qui produit la couleur bleue des œufs de merle en général. Dans une concentration très forte, ce pigment peut donner une coloration singulière, bleu vif et très beau. Elle peut aussi évoluer pour fournir du bleu-vert ou même du bleu pâle selon sa concentration.

Cela n’exclut pas l’observation de plusieurs autres teintes intermédiaires qui ne sont que des nuances du bleu-vert. Le taux de biliverdine produit est déposé dans la glande lors de la production de la coquille d’œuf qui se répercute sur l’aspect vif ou pâle de la couleur bleue caractéristique des œufs de merle.

Cela se confirme lors d’une couvée, les œufs pondus en premier ou ceux de petite taille sont de couleur plus vive que ceux pondus vers la fin du cycle ou ceux plus gros.

L’importance de la couleur bleue pour les œufs de merle

Les différentes nuances de couleurs que peuvent présenter les coquilles des œufs de merles ne sont pas le fruit du hasard. Elles peuvent être un grand atout pour cette espèce comme pour les autres oiseaux aux œufs colorés selon leurs modes et conditions de vie. La couleur bleue sert de camouflage contre les prédateurs.

Lorsque le merle en arrive même à assembler des matériaux de nidification aux couleurs semblables à celles de ses œufs, le camouflage s’avère plus renforcé. Ses œufs sont protégés contre les pilleurs de nids.

Mettre en relief l’importance de la couleur des œufs de merle, c’est aussi reconnaître que cette couleur protège aussi les œufs contre le soleil. Grâce à sa couleur, l’œuf peut être protégé contre les rayons UV nocifs du soleil.

Le développement d’un rouge-gorge dans l’œuf peut prendre un gros coup sous l’effet de ces rayonnements ou de la chaleur du soleil. On peut remarquer une meilleure protection d’un œuf de couleur très foncée contre les rayons UV que pour un œuf de couleur moins foncée.

Cette protection, bien que vantée et appréciée, peut induire un surchauffage de l’œuf à la lumière du soleil et provoquer la mort d’un rouge-gorge dans son œuf non éclos.

Le soleil peut aussi affecter la période d’incubation. Il peut induire de profondes mutations dans la formation des bébés merle et peut provoquer même leur mort. L’incubation des œufs de merle par la femelle s’étend généralement sur une durée d’environ deux semaines.

La couleur des coquilles des œufs de merle et le milieu

nid et oeuf de merle

Étant donné qu’il existe une étroite relation entre la couleur des coquilles d’œuf et la lumière solaire, on assiste à une légère variation de couleur des coquilles des œufs de merle d’une région géographique à une autre. Le milieu dans lequel ils pondent leurs œufs a une importante influence sur la couleur de leurs coquilles.

Les œufs sont de couleur plus claire lorsqu’ils sont pondus dans une zone non couverte, exposés aux rayonnements solaires. Par contre, lorsque les œufs sont pondus dans une zone couverte à l’abri des rayonnements solaires, la couleur de leurs coquilles se montre plus foncée.

Le merle se doit de rechercher un équilibre entre la couleur d’œuf souhaitée et le milieu dans lequel il décide de les pondre en tenant compte des différences de conditions géographiques et climatiques.

Les informations que peut fournir la couleur d’un œuf de merle

La couleur de coquille des œufs de merle, avec toutes les indications relatives aux habitudes de nidification et à l’ensoleillement fournit, peut aussi renseigner sur plusieurs autres éléments.

Au nombre de ceux-ci, on peut citer :

  • Leurs états de santé ;
  • Le type d’entretien du nid ;
  • La présence d’œuf parasite.

L’état de santé des bébés rouges-gorges et de leurs parents

La couleur des œufs donne des indications pertinentes sur l’état de santé des bébés de merle et de leurs parents. Lorsqu’ils sont bien colorés et resplendissants, les œufs indiquent non seulement que les parents sont en très bonne santé, mais aussi qu’ils ont une bonne hygiène nutritionnelle.

Dans ce cas, leurs nouveau-nés peuvent aussi présenter une parfaite santé.

Le type d’entretien accordé aux nids

Les œufs pondus dans des nids plus ou moins exposés et visibles sont souvent les plus entretenus et gardés contre les prédateurs. Leurs parents se montrent plus attentifs de jour comme de nuit. Par contre, de façon générale, pour des œufs camouflés, les parents ont tendance à faire preuve d’une profonde quiétude.

Ils peuvent abandonner le nid sans soins pendant qu’ils sont à la recherche de leur nourriture. Tel n’est pas le cas pour le merle. Bien que ses œufs soient de couleur bleue et dans un nid bien camouflé, il est très rare de le voir s’en éloigner durant plus de cinq à dix minutes.

Les incompatibilités ou présence d’œufs parasites dans un nid de merle

Il est très fréquent de rencontrer dans certaines zones des couvées comportant des œufs aux couleurs, formes et tailles différentes. C’est l’œuvre des parasites de couvée. Cela s’explique généralement par le fait que des espèces d’oiseaux telles que les coucous communs et les vachers à tête brune ont l’art de profiter des autres.

Ils repèrent les nids des rouges-gorges ou ceux d’autres oiseaux et y pondent leurs œufs. Ils abandonnent leurs œufs aux soins du merle ou de parfaits inconnus.

Existe-t-il d’autres oiseaux aux œufs bleus comme le merle ?

oeuf de merle caché dans dans branches

Il n’y a pas que le merle qui offre à la nature de beaux œufs bleus au rang des oiseaux sauvages. Plusieurs autres espèces d’oiseaux produisent aussi des œufs aux couleurs qu’on pourrait qualifier de bleu.

On rencontre souvent, en fonction des conditions environnementales changeantes d’un milieu à un autre, des œufs aux diverses nuances de la couleur bleue telles que la turquoise, le bleu-vert ou encore la sarcelle.

De ces dites espèces, on peut citer les oiseaux suivants :

  • Geais bleus ;
  • Linnets ;
  • Aigrettes neigeuses ;
  • Grives musiciennes ;
  • Tinamous noirs ;
  • Dunnocks ;
  • Étourneaux européens.

Les principes scientifiques et facteurs géographiques sont à l’origine de la couleur bleue des œufs de merle. Cela explique aussi les différentes nuances de couleurs observées au niveau des autres espèces d’oiseaux fauves.

Ainsi, se fondant sur ces détails basiques, n’importe quel ornithologue peut donner une bonne appréciation des spécificités de chaque nid qu’il voit et même identifier plus aisément les œufs d’oiseaux sauvages.

━ Articles populaires

━━━━ Articles dans la même catégorie