AccueilSantéDiscopathie c5 c6 : qu'est-ce que c'est et comment soulager efficacement ?

Discopathie c5 c6 : qu’est-ce que c’est et comment soulager efficacement ?

Les articulations des apophyses vertébrales et les disques intervertébraux sont les éléments de la colonne vertébrale qui lui assurent de faire des mouvements tels que la flexion ou l’extension. Des pathologies peuvent attaquer ces éléments.

Les articulations des apophyses vertébrales peuvent être touchées après la cinquantaine et pour les disques intervertébraux, les pathologies peuvent survenir avant la cinquantaine.

Dans le cas des disques intervertébraux, on parle de discopathie ou de hernie discale. Cette pathologie peut toucher différentes parties de la moelle épinière. On peut en distinguer la discopathie C5 et C6.

Vous souffrez souvent de douleurs à la nuque ou dans le dos ? Vous vous demandez surement s’il s’agit d’une hernie qui se développe, précisément celle C5 ou C6 ? Il est alors important de savoir ce que c’est en réalité, les symptômes et surtout comment les soigner.

Qu’est-ce qu’une discopathie C5-C6 ?

Une discopathie en général est une tumeur qui touche les disques intervertébraux et qui les détériore avec le temps. Chacune des 24 vertèbres mobiles de l’organisme humain est séparée par un disque intervertébral. Ces derniers sont tous composés d’une sorte d’anneau fibreux, de cartilage et d’un noyau gélatineux.

Leur rôle est d’absorber les chocs que subissent les vertèbres et de les protéger contre les frictions en maintenant l’espace intervertébral. Avec l’âge et d’autres facteurs liés au train de vie de chaque personne, le liquide qui se trouve dans les disques vient à disparaitre, amincissant ainsi les disques qui finissent par s’user.

Dans ce cas, les vertèbres peuvent facilement se frotter. Elles se déforment alors et c’est là qu’apparaissent les symptômes de la discopathie en général.

Cette pathologie peut toucher tous les disques intervertébraux de l’organisme, mais il est rare qu’elle se manifeste sur ceux qui se retrouvent dans le dos. Elle se manifeste plus dans la zone cervicale ou la zone lombaire.

En particulier, la discopathie C5-C6 touche le disque intervertébral qui se trouve dans la partie cervicale, entre les vertèbres qui se trouvent juste en dessous de la nuque. Ce sont des vertèbres qui sont très souvent touchées par des pathologies dégénératives.

Quels sont les symptômes d’une discopathie ?

Comme toutes les pathologies, que ce soit dans le dos ou ailleurs et comme toute autre maladie, la discopathie C5-C6 a des symptômes qui permettent de la reconnaitre.

Ces symptômes peuvent se manifester de différentes manières :

  • douleurs ;
  • déformations physiques.

Les douleurs

Pour les pathologies qui concernent fréquemment la colonne vertébrale, le premier symptôme qui se manifeste est la douleur et en particulier dans le dos. C’est donc pareil pour la hernie discale cervicale C5-C6.

Cette douleur peut se localiser à divers endroits tels que le cou, les membres supérieurs, y compris les épaules ou encore les membres inférieurs. La douleur peut être vive sur ces endroits précisément ou diffusée dans toutes ces parties. Elle peut également être continue ou venir par pics.

C’est plutôt une douleur mécanique qui se calme généralement lorsque le patient vient à se reposer. Elle varie aussi d’une personne à l’autre.

Chez certaines personnes, elle commence dans le dos, mais évolue dans le temps pour se répartir jusqu’au membre dont le nerf est touché. Elle peut apparaitre surtout quand vous faites un mouvement brusque, un faux mouvement, lorsque vous dormez d’un côté qu’il ne fallait pas ou quand vous prenez des poids lourds.

Les symptômes concernant les racines nerveuses

La discopathie en général peut s’attaquer également à vos racines nerveuses. Cela peut avoir plusieurs conséquences néfastes sur votre santé.

Il peut survenir :

  • des engourdissements répétés ;
  • une paresthésie caractérisée par des fourmillements et des picotements réguliers ;
  • les muscles et les membres inférieurs et supérieurs qui sont souvent faibles et fatigués ;
  • l’hypoesthésie ou le manque de sensibilité ;
  • les céphalées, les maux de tête, la raideur de la nuque ou encore des difficultés pour faire des mouvements.

Lorsque la moelle épinière est atteinte, votre marche peut en être perturbée, vous pouvez souvent être déséquilibré et faire des chutes.

Les symptômes particuliers d’une discopathie C5-C6

Les symptômes cités précédemment concernent plus une discopathie dans le cas général. Particulièrement pour une discopathie C5-C6, vous pouvez ressentir une faiblesse des biceps et des muscles du poignet.

Les fourmillements et les engourdissements peuvent toucher toute votre main en entier, et tout cela dans la douleur. La hernie discale cervicale C5-C6 est la plus rencontrée dans en ce moment.

Quelles sont les causes d’une hernie cervicale ?

Il existe un grand nombre de causes et de facteurs qui favorisent une hernie cervicale en général et celle C5-C6 en particulier.

Ce sont  :

  • la prise d’âge ou le vieillissement ;
  • un surpoids ;
  • les mouvements répétés et inappropriés de la colonne vertébrale ;
  • la prise de poids lourds et les efforts physiques ;
  • l’arthrose ;
  • le mauvais maintien de votre cou, surtout lorsque vous dormez ;
  • un accident de circulation ;
  • le manque d’exercices physiques ;
  • les antécédents chirurgicaux ;
  • de mauvais mouvements ;
  • les mauvaises habitudes ;

Comment diagnostiquer une discopathie C5-C6 ?

diagnostique discopathie

Bien que les symptômes puissent vous permettre de vous douter de ce que vous avez, vous ne pouvez pas en être vraiment certain. Il vous faut pour cela vous rendre dans un hôpital pour un diagnostic.

Le diagnostic de la discopathie C5-C6 consiste en un examen clinique où le médecin appréciera la flexibilité de votre colonne vertébrale au niveau de la zone cervicale. Cela va lui permettre de détecter une certaine atteinte nerveuse.

Après cela, vous devriez faire une radiographie qui consistera plus précisément à analyser votre anatomie en dessous de votre nuque, analyser la morphologie osseuse et l’équilibre. Il est possible dans certains cas qu’une IRM soit demandée.

Cette dernière permettra d’étudier le disque ainsi que le canal vertébral. Toutes ces analyses permettront de mesurer la gravité de la discopathie C5-C6 et aboutiront à des conseils en termes de traitements.

Comment traiter une discopathie ?

cachets

Le traitement des discopathies en général ne consiste qu’à soulager la douleur. La prise de médicaments est la seule alternative. Ce sont entre autres des antidouleurs, des antalgiques, des myorelaxants et des anti-inflammatoires. Pendant tout le temps du traitement médicamenteux, vous devez vous reposer le plus possible.

Il est possible que l’on vous injecte des corticoïdes, toujours dans le but de calmer la douleur si le traitement médicamenteux n’est pas efficace. Vous pouvez aussi y associer de la kinésithérapie et d’autres techniques relaxantes.

Si malgré tout cela, les douleurs persistent et si d’autres symptômes comme la paralysie apparaissent, il deviendra inévitable de penser à une opération chirurgicale. Cette intervention dure environ entre 30 et 45 mins. Le but est de retirer la hernie de la zone cervicale et ainsi décomprimer le nerf atteint.

Le chirurgien vous fera alors une petite incision en faisant attention à préserver le disque intervertébral en utilisant un système endoscopique. Si elle réussit, vous pourrez reprendre très rapidement vos activités, tout en faisant attention.

La discopathie C5-C6 fait partie de la famille des discopathies est une pathologie qui attaque les disques intervertébraux en les asséchant, les rendant ainsi incapables de maintenir l’espace entre les vertèbres.

Ces dernières peuvent alors se frotter, causant ainsi une hernie discale cervicale de type C5-C6. Cette pathologie se manifeste par des douleurs insoutenables ou modérées, continue ou avec des pics. Le souffrant peut aussi avoir des picotements et des fourmillements dans les membres.

Plusieurs facteurs comme l’âge et les efforts d’activités physiques expliquent cette tumeur. Il existe aussi un certain nombre de traitements pour arriver à s’en débarrasser.

━ Articles populaires

━━━━ Articles dans la même catégorie